Butinage de pollen de pin

La collecte de pollen du pin rouge n'est pas le type de recherche de nourriture le plus courant, mais c'est une façon unique d'ajouter un autre niveau à un repas, que ce soit pour le sens ou l'apparence. Ma motivation initiale pour la collecte de pollen de pin était une vidéo de recette que j'ai vue en ligne, mais après l'avoir essayée, j'ai dû trouver d'autres utilisations pour le reste de mon pollen. C'est maintenant devenu un événement annuel. La couleur jaune doré brillant du pollen est si séduisante ainsi que la façon dont les grains de pollen sont si fins et lourds qu'ils se déplacent comme du sable. Idéal pour draguer le poisson et pour garnir les plats d'une traînée de jaune vif. La récolte des cônes mâles du pin rouge est un processus exigeant en main-d'œuvre, mais le niveau de satisfaction en vaut la peine. Le repérage de votre lieu de récolte est important pour le processus, il y a beaucoup de pins rouges trop grands pour être ramassés sans un certain type d'échelle, vous voulez donc trouver un peuplement qui pousse des cônes mâles plus près du sol. Dans la région de Sudbury, il y a plus qu'assez de pins rouges pour changer d'emplacement chaque année!

Collection

Au cours de la première semaine de juin, il n'y a que quelques jours lorsque le pollen est suffisamment mûr pour être récolté et que les cônes ne sont pas encore complètement ouverts, la fenêtre pour recueillir le pollen de pin rouge est brève. Gardez à l'esprit que les cônes plus exposés au soleil mûriront et s'ouvriront plus rapidement que ceux qui sont plus ombragés. Vous aurez besoin d'un seau propre et sec de cinq gallons avec un couvercle, que vous utiliserez également pour le nettoyage, et d'une paire de tondeuses de jardin. Avant que le pollen ne soit prêt, les cônes seront de couleur rougeâtre, puis au moment de la récolte, ils commenceront à montrer du jaune avec du rouge. Une fois que tout le cône devient jaune, il est trop tard, le pollen a été libéré. Récoltez le cône en le coupant au bout de la branche. J'ai constaté qu'il est très difficile d'atteindre la plupart des cônes mâles, de sorte que les arbres ne vous en offrent généralement qu'une petite quantité. Cependant, pour les petits arbres, vous pouvez atteindre beaucoup, assurez-vous d'éviter la surexploitation et toujours autant de gratitude.

Nettoyage

Il est important de commencer le processus de nettoyage immédiatement après la collecte car le pollen est très périssable. Ajoutez vos cônes collectés dans un seau propre et sec de cinq gallons avec un couvercle. Secouez le seau et les cônes pendant une minute ou deux pour faire sortir le pollen des cônes ouverts. Récupérez le pollen du seau et tamisez-le plusieurs fois. Ce pollen était censé être propagé par le vent afin qu'il s'envole dans l'air, faites de votre mieux pour le contenir, mais il est définitivement recommandé de le faire dans un garage ou un hangar. Mettez les cônes secoués dans un déshydrateur pendant 24 heures pour libérer le pollen restant et répétez le processus de secouage et de tamisage.

Stockage

Le pollen de pin doit être conservé au congélateur. Si vous cherchez à conserver au congélateur pendant de plus longues périodes, il est avantageux d'enlever autant d'humidité que possible. Cela peut être fait en étalant le pollen sur des feuilles et en le mettant dans un déshydrateur pendant 24 heures pour le sécher au maximum. Comme je l'ai déjà mentionné, cela a évolué pour prendre l'air, alors faites-le très prudemment. Le pollen correctement stocké durera facilement un an au congélateur afin que vous puissiez profiter d'ajouts jaune vif à votre repas tout au long de l'année.

Ajouter des éléments passionnants et naturels aux repas grâce à la recherche de nourriture est idéal pour un mode de vie sain et actif, essaieriez-vous de rechercher du pollen de pin cette année ?

4 commentaires

  • @Sarah, Oh no! I’m so sorry your pollen didn’t store well due to moisture. It is a more time intensive thing to forage so that must be disappointing. With food safety in general I would say use your judgment and if it doesn’t seem safe or salvageable for a tincture, as sad as it is, I would not recommend you proceed and consume it. If you try again, follow the storage instructions and dry it thoroughly before storing in the freezer.

    Northern Wildflowers
  • I didn’t realize the moisture factor of pollen I collected and put it into closed jars in a cabinet. I saw now there is some light mildew on it, maybe throughout it by the slight smell of that. Can this be salvaged in any way? Like making an alcohol tincture which would potentially destroy the mildew factor? As said, this was a labor intensive process for barely 6oz. 😖😕

    Sarah Rivkin
  • I didn’t realize the moisture factor of pollen I collected and put it into closed jars in a cabinet. I saw now there is some light mildew on it, maybe throughout it by the slight smell of that. Can this be salvaged in any way? Like making an alcohol tincture which would potentially destroy the mildew factor? As said, this was a labor intensive process for barely 6oz. 😖😕

    Sarah Rivkin
  • I have a jar of it in my freezer! Would love to hear the many ways you use it. The last time I went to check to see if a particular tree had pollen, I came face to face with a coyote. We locked eyes in the longest moment I hope never to forget.

    Soo

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés